en  fr 

Et si vous vous mettiez au B to E ?

21.01.2005

Le secteur des ressources humaines a connu deux évolutions conséquentes au cours des dernières années : l'externalisation et le développement de l'outil Internet.

L'idée d'externaliser la totalité de la gestion du personnel ne s'impose pas encore complètement.
Toutefois, cette voie connaît aujourd'hui une plus grande notoriété grâce aux succès rencontrés dans certains domaines des ressources humaines comme la paie et le recrutement, dont les processus d'externalisation sont bien maîtrisés.

Vous, en tant que sociétés partenaires de ConseilRH depuis plus de 10 ans pour certains, ou pour la première fois en cette année 2005, nous vous félicitons pour avoir "senti" cette tendance et avoir compris que l'externalisation n'était en rien une perte de contrôle interne mais bien un processus organisationnel novateur, intelligent, ayant le double avantage d'une part de mettre entre les mains de professionnels une matière pointue, "accidentogène" et d'autre part de vous libérer de tâches "chronophages" et à faible valeur ajoutée.

Le Business to Employees (B2E) se définit comme l'utilisation des nouvelles technologies pour optimiser la relation de l'entreprise avec ses collaborateurs. C'est effectivement l'apparition des nouvelles technologies et la démocratisation de ce nouveau média, Internet, qui ont conduit les entreprises à redéfinir le mode de communication aux employés. Avant de parvenir à une communication verticale et horizontale totalement débridée, le schéma classique du développement du B to E passe par une première phase où l'entreprise souhaite conserver la mainmise sur les informations diffusées. Ainsi, l'entreprise débute par la création d'un site ou d'un Intranet sur lequel les salariés peuvent se connecter et consulter des informations d'ordre général tels que l'organigramme de la société, un annuaire des collaborateurs ou encore un journal interne.

L'avancée technologique est certes enthousiasmante mais l'apport en gestion du personnel demeure anecdotique à ce stade. Les limites de ce mode de communication sont facilement identifiables : qu'apporte t-il de plus que le panneau d'affichage traditionnel ? En restant sur une communication centralisée, les entreprises ne bénéficient pas de l'étendue des capacités d'un réseau Internet. Désormais, il faut cibler l'information : c'est la naissance du B to E.

Le B to E implique l'existence d'un portail en réseau ouvert à l'ensemble du personnel. Ce mode de communication décentralisée permet de mettre en place une gestion de congés payés, une gestion des frais... Une fois cette évolution digérée par tous, l'étape supérieure consiste à mettre en place un workflow*.

La mise en place d'outils B to E nécessite une réflexion en amont sur les conséquences organisationnelles, humaines, technologiques et financières. Mais au final, un outil de communication B to E, compris et accepté par tous, offre des avantages significatifs en terme d'efficacité, de réactivité, de réduction des coûts et de transparence de la communication.

Notre optique a toujours été de nous considérer et de nous présenter comme votre service du personnel. Et, parce que nous sommes conscients que la bonne gestion d'une entreprise passe irrémédiablement par l'anticipation, et parce que nous souhaitons évoluer avec et pour vous, l'ensemble de l'équipe ConseilRH souhaite vous accompagner dans vos premiers pas dans le monde du B to E.

Pour ce faire, le département informatique ConseilRH travaille depuis plusieurs années sur une application que nous vous présenterons courant 1er semestre 2005. Les modules développés vous permettront :

  • de diffuser diverses informations d'ordre général auprès du personnel comme une synthèse de la convention collective applicable, notes de service...
  • pour l'employé : d'effectuer ses demandes de congés ou de remplir ses notes de frais en ligne, de façon sécurisée et structurée. 

Ces demandes pourront ensuite, par un système de workflow être validées par leur supérieur hiérarchique et/ou une personne en RH. Par ailleurs, chaque personne pourra modifier ses données personnelles (adresse, état civil) directement dans l'application et visionner ses demandes, ainsi que leur état de validation. pour le DRH ou la personne qui gère les éléments variables : de valider les demandes des employées, de déclarer des événements d'entrée ou de sortie de personnel, de modification d'état civil ou de données personnelles, de consulter des outils statistiques sur leur personnel et leur équipe.

Toutes ces informations ayant un impact sur la paye seront consultables en permanence uniquement par les personnes autorisées (DRH, DG, gérant etc.). Par ailleurs, chaque modification ou déclaration sera directement pris en compte par ConseilRH lors du traitement de la paie, supprimant ainsi la tâche fastidieuse de collecte et de transmission des éléments variables à ConseilRH. Ce processus supprimera par la même occasion les risques d'omission, d'erreur, ou de doublons qui peuvent survenir sans l'utilisation d'une application centrale. Cette application est prévue pour être parfaitement souple et évolutive et pourra donc être adapté à vos besoins, au fil du temps.

Ainsi, ConseilRH vous donne l'opportunité d'être à la pointe des tendances en matière de e-RH, avec des outils jusqu'ici réservés aux grandes entreprises. Votre avis et vos suggestions seront précieux pour nous permettre de faire évoluer cet outil, afin qu'il corresponde le plus exactement possible à votre réalité.

*workflow : système permettant d'automatiser un flux d'informations au sein d'une organisation, par exemple en transmettant automatiquement des documents entre des personnes. Il permet généralement un suivi et identifie les acteurs en précisant leur rôle et la manière de le remplir au mieux.

 



Retour